Amplis / préamplis

Amplificateur intégré LUXMAN L-550 AX II : Fait pour marquer les esprits

Ampli / préampli
LUXMAN L550 AX II

Prix : 5 690 €
En stock

Quand on connait LUXMAN, on n'ignore pas la formidable réputation de ses modèles d'amplificateur en «Pure Classe A». Depuis le retour de la marque japonaise sur le devant de la scène, ses amplis continuent à marquer  les esprits. Le L 550 AX II, petit frère du L 590 AX constitue un exemple remarquable du savoir-faire inimitable de LUXMAN dans le domaine de la «Classe A».

L'objet est certes volumineux, gros diront peut-être certains, mais il est magnifique. Il rappelle les beaux appareils qui ont marqué l'âge d'or de la Hifi. Cependant, si l'esthétique possède un côté nostalgie des temps passés, le haut degré de finition, les nombreuses possibilités d'utilisations, la qualité de chaque pièce de l'appareil, le rendent particulièrement précieux et actuel.
Mais est-ce nécessaire de le rappeler quand on parle de LUXMAN ?

2 x 20 w ? Oui il s'agit bien d'un 2 x 20 w ! Mais là encore si l'on connait déjà la classe A selon LUXMAN on ne sera nullement étonné d'une aussi faible puissance. Nous en reparlerons dans la partie écoute. Nous ne détaillerons pas ici ni les détails techniques, ni les très nombreuses possibilités offertes par cet appareil. Disons simplement qu'il permet de raccorder de nombreuses sources tant en liaisons symétriques qu'asymétriques et qu'il dispose d'une double entrée phono MM/MC qui est de très grande qualité.

A l'écoute le LUXMAN L 550 AX II se révèle comme un ampli de tout premier ordre.
L'entrée phono est somptueuse et permet de profiter pleinement d'une platine vinyle de très haut niveau.
D'une manière générale, l'équilibre musical est d'une cohérence rare avec à la fois une grande sobriété et en même temps une énergie peu commune. C'est le «confort» inégalable apporté par ce fameux type d'amplification en classe A, quand il est maitrisé par des experts comme LUXMAN.

L'ampli ne chauffe pas énormément et sa puissance de 2 x 20 w ne se ressent à aucun moment.
Mieux même car il y a une telle «réserve» de puissance que l'on pourra marier cet ampli L 550 AX II avec des enceintes réputées difficiles.

Mieux qu'un «sans faute», LUXMAN a une fois encore réalisé un appareil très performant et finalement d'un prix raisonnable compte tenu de tous ses atouts. Un nouveau tour de force !

www.luxman.com/product.php

LUXMAN L-550AX / extrait du magazine Haute Fidélité

On ne présente plus le constructeur japonais Luxman
dont l'entrée en scène remonte à 1925.

Le catalogue très complet, puisqu'il comprend toutes sortes d'électroniques
et une paire d'enceintes acoustiques, inclut une série de six intégrés.
Deux d'entre eux travaillent en classe A dont le L-550AX
que nous avons le grand plaisir de tester.
Autant l'avouer, nous avons franchement aimé.

A une époque où l'accent est mis sur l'économie d'énergie et la préservation
de l'environnement, la classe A fait figure de mauvais élève.
Avec un rendement énergétique moins pitoyable que celui des circuits à tubes
mais tout à fait déplorable comparé à celui des topologies modernes
comme la classe D par exemple, ce principe d'amplification reste en revanche
un des préférés des mélomanes. Son fonctionnement qui annule certaines formes
de distorsion épanouit l'expressivité musicale, un peu à la manière des tubes
toujours suprêmes sur ce critère.

A croire que la musicalité d'un montage est inversement proportionnelle à son efficacité...
Le Luxman L-550AX est un des rares intégrés en classe A à transistors
actuellement disponibles sur le marché. Logiquement gourmand, il se distingue
en revanche par une grande délicatesse à l'écoute.

Luxman Quality

Comme pour tous les appareils du catalogue, du petit intégré SQ-N100
jusqu'au bloc mono B1000-f, le constructeur s'évertue à ne retenir
et à n'utiliser que le meilleur de la technologie. Il va même jusqu'à développer
ses propres composants et ses propres circuits aux endroits stratégiques
des schémas pour ne pas dégrader le signal audio. Cette série AX en général
et le L-550AX en particulier n'échappent pas à la règle.
On trouve sur le modèle deux circuits conçus et mis au point par Luxman,
le LECUA (pour Luxman Electric Controlled Ultimate Attenuator) et le ODNF
(pour Only Distorsion Negative Feedback)...

...Le fabricant ne s'est pas arrêté en si bon chemin.
Il a bien évidemment développé un transformateur d'alimentation digne de ce nom,
comme il le fait depuis plusieurs décennies. De même, les circuits imprimés ont bénéficié
d'une attention particulière. Outre les pistes plaquées or dont le trajet est précisément étudié
pour éviter les interactions entre signaux, la technique de fabrication est unique
puisqu'elle nécessite la création d'un film plastique
dont le réseau de pistes est ensuite transféré sur la carte.

Harmonie japonaise

Le châssis du L-550AX reprend l'esthétique des lecteurs CD
de la gamme D-0 dans un souci d'harmonisation. Celui-ci est constitué
d'une cage en tôles d'acier assemblées par vis avec un capot en U
en acier peint et une face avant en aluminium extrudé.
Cinq plaques compartimentent l'intérieur et isolent magnétiquement les étages
entre eux. La façade est ornée d'une fenêtre centrale abritant deux magnifiques vumètres
rétroéclairés à aiguille et sept diodes LED rouges de signalisation.

Les commandes réparties tout autour vont du sélecteur de sources, à gauche,
à la molette de volume, à droite, en passant notamment par l'interrupteur général,
le sélecteur rotatif de l'entrée phono MM ou MC dont est pourvu de série l'appareil,
le sélecteur d'une ou des deux paires d'enceintes qu'accepte l'intégré,
les correcteurs de tonalité et la balance.

Une télécommande duplique la majorité de ces commandes.
L'arrière propose de nombreuses entrées et sorties RCA, une entrée symétrique XLR
et deux paires de fiches haut-parleurs par canal qui offrent ainsi la possibilité
de raccorder deux paires d'enceintes (8 ohms d'impédance minimale par enceinte dans ce cas).
Une prise de masse à vis est placée à proximité de l'entrée phono...

Fabrication et écoute

Composants : C'est un feu d'artifice de technologies propriétaires qui illumine le L-550AX.
Entre le circuit ODNF, le système de réglage de volume LECUA, les condensateurs d'alimentation fabriqués
sur cahier des charges et le transformateur d'alimentation Luxman, l'audiophile technicien y trouvera
plus que son compte. Tous les composants passifs ont fait l'objet d'une sélection objective et subjective.
L'alimentation a été soignée avec un enroulement secondaire, un redressement et un filtrage par canal,
on est en quasi double mono.

Grave : On est surpris à l'écoute de ce circuit classe A de 20 W par canal, car on ne s'attend pas à autant de vigueur
et de poids dans le registre, qui plus est avec des enceintes sous la barre des 90 dB de sensibilité.
Pourtant le Luxman ne s'en laisse pas conter et propose un grave ample et puissant.
On décèle toutefois un petit manque de rigueur qui se caractérise par une légère rondeur,
une infime relâche des contours (contrebasse plus volumineuse, piste "Use me", CD Companion de Patricia Barber).
Néanmoins, la matière développée fait oublier cette coquetterie asez habituelle avec la classe A du commerce.

Médium : Puisque nous avons abordé la notion de matière, indissociable de la palpabilité,
elle ne fait absolument pas défaut au message proposé par le Luxman,
notamment dans tout le registre de médium. On pénètre dans le monde magique
de la Classe A en termes de beauté des timbres, de legato et de réalisme tonal.
Chaque piste en écoute avec le L-550AX procure un plaisir étonnamment différent
de celui dégagé par un amplificateur travaillant en classe AB. On passe d'une écoute millimétrée,
académique, précise, analytique à une écoute plus incarnée, plus charnelle,
plus voluptueuse, plus humaine...

Aïgu : L'extension du Luxman dans les plus hautes fréquences (comme dans les plus basses d'ailleurs)
n'appelle aucune critique. L'intégré file très haut avec un soyeux magnifique
et une analyse harmonique sublime. Le registre est totalement chantant sans aucune,
absolument aucune trace de verdeur ou autre agressivité assez fréquente (et très fatigante)
avec la classe AB. La fusion avec le médium est superbe, le message musical donne vraiement l'impression
d'être constitué d'un flot unique et ininterrompu de notes.

Dynamique : Les spécifications techniques pourront faire sourire, réflexe logique quand on découvre
que l'appareil ne délivre que 20 W par canal sous 8 ohms. Puis on lit qu'il fournit 40 W sous 4 ohms ,
soit mathématiquement deux fois plus, signe d'une alimentation robuste. Le problème avec les chiffres,
c'est qu'ils ne reflètent que très rarement la vérité sonore quand ils sont lus au premier degré.
Le Luxman risque de déstabiliser (agréablement dans ce cas), car les watts qu'il propose
sonnent au moins au triple de leur valeur électrique pure, avec écrêtage en douceur s'il vous plaît...

Attaque de note : Le Luxman s'exprime avec beaucoup de souplesse,
avec un sens aigu de l'exploration harmonique de chaque note,
de sa naissance jusqu'à son extinction.
En revanche, il ne cherche pas à défier le chronomètre
en imposant des attaques et des transitoires plus fulgurants que nature.
Sans parler de lenteur, car il sait tout à fait respecter la cadence,
il suit simplement le rythme au plus près de la partition sans vouloir l'anticiper...

Scène sonore : La palette harmonique particulièrement étoffée du Luxman met en scène
une incroyable quantité de détails qui dressent devant l'auditeur un tableau
aux accents impressionnistes. La spatialisation et la perspective
de chaque performance sont très proches de ce qu'est capable de produire
un excellent amplificateur à tubes, avec une aération et une focalisation exemplaires
ainsi qu'une image qui se déploie avec beaucoup de stabilité.

Transparence : A l'évidence, l'écoute du Luxman réduit la distance entre son réel et son reproduit,
la classe A restant un vecteur de réalisme et de véracité tonale plus efficace
que les autres classes d'amplification. Nous avons apprécié la neutralité de restitution
aux antipodes des prestations plus démonstratives et plus froides
que réellement transparentes de la grande majorité des intégrés concurrents.
Notre mention spéciale va aux extinctions de notes que distille le L-550AX
et dont la durée paraît interminable. c'est tout simplement envoûtant.

Rapport qualité/prix : La puissance réduite mais de très haute qualité délivrée
par ce savoureux L-550AX nécessitera quelques précautions d'emploi
qui ne seront pas forcément compatibles avec le système d'accueil.
Ceci dit, ce Luxman est très bien fabriqué, c'est de la classe A
qui sonne extrêmement bien. On frissonne régulièrement à l'écoute de cet intégré.

Verdict

Le Luxman L-550AX est un très beau produit, aussi beau du point de vue technique
que du point de vue musical. La fluidité et la justesse tonale de sa restitution
sont le résultat d'un excellent schéma polarisé en pure classe A,
classe d'amplification absolument souveraine en termes d'expressivité et de neutralité.
Plutôt docile malgré une puissance modeste, il s'accomode d'enceintes
de sensibilité moyenne, mais il explosera littéralement avec du haut rendement.

Investir dans cet appareil qui coûte plus de 5000 euros, c'est investir dans la musicalité
et dans l'émotion, des mots qui parlent aux mélomanes.

extraits de l'article de Dominique Mafrand

A propos de l'ampli LUXMAN L550-AX

Monsieur BODIN

Juste ce petit mot pour vous dire que cet ampli est un véritable ravissement sur l'entrée phono.
Quelle finesse et quelle aération dans la transcription. C'est un véritable plaisir
que de réécouter ses disques. Cette classe A chez LUXMAN ce n'est pas une légende.

Merci pour cette affaire réalisée avec vous.
C'est une réussite et c'est tellement agréable de traiter avec vous.

Bien cordialement

Gilbert G. (Cholet), le 23/04/2014

Caractéristiques techniques :

Rated Output : 20W + 20W/ 8Ω,  40W + 40W / 4Ω
Input Sensitivity / Impedance :     
Phono(MM): 2.5mV / 47kΩ
Phono(MC): 0.3mV / 100Ω
Line:180mV / 47kΩ
Total Harmonic Distortion : less than 0.007% (1kHz/8Ω), 0,02% (20Hz-20kHz/8Ω)
S/N Ratio : Line 105dB or more, 20Hz - 100kHz (+ 0,3.0 dB)
Inputs and outputs : line x 4, phono MM/MC switchable x 1 , balanced line x 1, recording input and output x1, separate input and output x 1 , switchable speaker output A/B - AB system 
Speaker Outputs : Speaker A/B switchable, Speaker A+B
Power consumption : 230W, 170W (where there is no signal), 0.4W (standy)
Dimensions (W x H x D) : 440 x 178 x 454 (mm)
Weight : 24,3Kg

Haut de page